FORGOT YOUR DETAILS?

Le don du ciel aux fidèles qui prient, jeûnent et contribuent au respect de la dignité de la personne et de la vie
des enfants avortés.

Médaille de vie

De frère Luka Newington

Frère Luka Newington, baptisé Martin, est né en Australie, dans la ville de Williams en 1922, il est devenu prêtre en 1948, il est entré dans l’ordre des franciscains en 1942. Il est mort le 5 octobre 2007. Pendant 20 ans il était missionnaire en Nouvelle Guinée et avait un engagement actif au „Renouvellement catholique charismatique à Saint-Esprit“ qui lui a permis de visiter beaucoup de pays et beaucoup de peuple. Il a servi Dieu par sa vie dévouée et sainte et il a servi les gens par le don de protection et de guérison spirituelle et corporelle. Pendant ses célébrations de messe, beaucoup de miracles se sont produit, il était très populaire et recherché par les paroisses et les communautés religieuses. Il honorait particulièrement la Vierge Marie et vivait la spiritualité franciscaine en simplicité et modestie. Le Seigneur lui a accordé pleins de dons, les charismes reconnus et l’amour pour ceux qui souffrent. Il a particulièrement signalé le terrible mal d’avortement et il s’engageait pour les plus petits de Christ partout où il a prêché.

Graz, Autriche, en 1992

Il arrive à Graz en 1992, invité par les communautés de prière et voulant servir aux gens par le don de guérison. Déjà le premier jour il a senti en lui-même une grande impulsion de grâce, une invitation, une inspiration de chercher l’église vue en esprit pendant sa prière. Le Seigneur lui a montré „l’église à deux tours, sur une colline“, dans laquelle il l’attend pour lui donner une spéciale tâche, une spéciale mission.

Il a cherché cette église dans toute la ville, mais il n’a rien trouvé jusqu’à ce que quelqu’un lui proposa d’aller voir le vieux sanctuaire de la Vierge Marie, qui se trouve en dehors de la ville, sur une colline. En arrivant devant l’église Maria Trost (Marie de consolation), le frère Luka a vu qu’il s’agît de l’église de sa vision. L’église appartient aux franciscains même si elle a été construite par les pauliniens. C’est le sanctuaire de Marie très populaire où les croyants viennent crier de détresse devant Sainte Marie en se fiant à sa recommandation et à sa consolation.

Agenouillé devant la grande Croix, le frère Luka priait ardemment. En un moment Jésus s’adressa a lui de la croix et en lui montrant une vision: la Vierge Marie, les bras écartés, avec une médaille sur un ruban bleu autour de son cou, invitait les croyants, ses enfants bienaimés de sauver avec elle les enfants avortés. Jésus a demandé de reproduire et de répandre les médailles sur laquelle figure la croix et la Madone telles que le frère les a vue, avec l’inscription autour: Jésus, Sauveur de tous les gens, nés et avortés. Mes chers enfants chez moi.

Les premières médailles ont été faites à Fatima où la Vierge Marie s’est montrée aux bergers en 1916. Tout par Marie, auprès de Marie et avec Marie.

Le message de la croix

Nous sommes invité à porter cette médaille de grâce pour que la recommandation de notre Mère du Ciel renforce notre foi à la Vie. Le Seigneur veut cette médaille pour que, par la grâce de bénédiction de cette médaille, s’arrête les avortements, sauvent les âmes des enfants avortés et convertissent les parents, les médecins, les savants et les législateurs par nos prières et nos sacrifices.

En août en 1993, à la journée mondiale des jeunes et à la rencontre des jeunes avec le pape Jean Paul II à Denver, aux États Unis, l’évêque Roman Danylak de Toronto (Canada), a accordé officiellement la médaille avec la prière correspondante.

Le Crucifié a dit de la croix au frère Luka: „Cette médaille sera répandue dans le monde entier! Je suis le Sauveur de tout le monde, nés et avortés.“

En 1994, pendant son séjour à Vienne, le frère Luka a reçu, pendant la prière, le message suivant concernant la médaille:

„MOI, JÉSUS CHRIST, JE SUIS LA VIE! J’AI DONNÉ MA VIE POUR TOUS LE GENS, EN VOULANT QUE TOUT LE MONDE A LA VIE. JE VEUX SAUVER TOUS LE GENS, TOUS LES ENFANTS, NÉS ET AVORTÉS. LE COEUR DE MON PÈRE DES CIEUX APPARTIENT À CHAQUE NOUVELLE VIE! MON PÈRE DES CIEUX RELÈVE LES MALADES… À SON AMOUR IL DONNE LA VIE À TOUS. COMME IL M’A CONFIÉ À LA MÈRE MARIE, IL LUI CONFIE LA VIE DE TOUTE HUMANITÉ“

Le but de la médaille

  • l’ arrêt des avortements
  • la guérison des plaies spirituelles provenant de l’avortement
  • le salut éternel de l’âme des gens
Les fruits du port de la médaille:
  • beaucoup de couples stériles obtiennent des enfants
  • beaucoup de femmes renouvellent l’espoir, obtiennent la consolation, la grâce et l’aide du ciel dans la réconciliation et le soulagement de la conscience tourmentée par l’avortement
  • les prêtres témoignent des guérisons spirituelles et corporelles chez les gens qui se confessent et reçoivent la communion, portant cette médaille et priant pour les enfants avortés
  • dans beaucoup de famille il y a des conversions, réconciliations et des pardons mutuels
  • les pères et les mères qui ont les conditions de vie difficiles, portant cette médaille décident de donner la vie à leur enfant conçu, ne succombant pas à la tentation d’avortement
  • les docteurs disent que les mères qui portent la médaille supportent plus facilement la grossesse, l’accouchement; en regardant vers Jésus et Marie, dans leurs cœurs suscitent la foi, l’espoir et l’amour
  • beaucoup d’adultes et d’enfants obtiennent l’invitation de prendre part activement et avec ardeur à la défense des vies des plus petits enfants, conçus mais pas nés.

Il est recommandé de faire la prière suivante en portant la médaille:

Jésus, le saint Sauveur de tous les gens, nés et avortés, sauve tous ceux qui sont impliqués dans ce mal d’avortement. Pardonne leur leurs péchés, sauve les enfants dans les entrailles de leurs mères, et ceux sur lesquels sont réalisés les expériences, dans l’éprouvette; convertis et sauve leurs parents, les docteurs, savants, législateurs, qui offenseraient le Dieu, Vivant, Saint, Éternel; Tout-Puissant Seigneur, avec le péché d’avortement. Cher Jésus, le crucifié Christ, merci de donner ta vie sur la croix pour que nous puissions choisir la vie, en construisant ainsi ton royaume d’Amour, Justice, Paix et Bonté. Amen.

Salut Marie, pleine de grâce, nous t’adorons parce que tu as donné la vie corporelle au Fils Divin Éternel. La parole est devenue le corps de ton corps. Bienheureuse Vierge et Mère, sauve les enfants avortés, sauve des péchés leurs mères et pères, les docteurs, savants, généticiens, législateurs. Nous recevons de tes mains le don divin de vie terrestre et éternelle, en acceptant les dons de bénédiction, aide, paix et miracles. Nous t’adorons et nous te remercions. Nous te prions d’aider les couples mariés qui veulent avoirs des enfants, mais ils n’ont pas eu encore l’accomplissement de leur bonheur. Amen.

Saint Joseph, le vierge père de Jésus Christ et célèbre fiancé de la Vierge Marie, prie pour les enfants avortés et parents; comme tu t’occupais de Jésus quand il était dans les entrailles de Marie, protège aujourd’hui par ta recommandation tous ceux dont la naissance est empêchée.

TOP